7 Boulevard Devaux 78300 Poissy
Lundi au Vendredi 08:00 21:00
Samedi 08:00 13:00
consultation ostéopathique dure environ 45 minutes

Une consultation ostéopathique dure environ 45 minutes

Elle se décompose en cinq étapes essentielles:

  1. Anamnèse

  2. Examen clinique

  3. Bilan ostéopathie et projet thérapeutique

  4. Traitement

  5. Vérification

  1. Anamnèse

 C'est l'interrogatoire du patient. Après avoir demandé les formalités d'usages (nom, prénom, coordonnées, éventuellement profession et date de naissance), le praticien va s'intéresser au motif de la consultation, puis à l'histoire de vie du patient c'est-à-dire à ses antécédents médicaux, traumatiques et chirurgicaux, mais aussi à l'environnement dans lequel il vit et travaille. Ensuite, il s'intéressera à la plainte formulée par le patient en faisant son investigation (localisation, durée, examens d'imageries pratiqués et traitement en cours, évaluation de la douleur...).

  2.  Examen clinique

Rappelons que l'ostéopathe est un consultant de première intention, de ce fait l'examen clinique est une étape primordiale de la consultation ostéopathique afin que l'ostéopathe définisse si oui ou non il peut prendre en charge le patient.

L'examen clinique est un outil de diagnostique d'inclusion ou d'exclusion de la prise en charge du patient. C'est un examen palpatoire, ostéo-articulaire en actif et en passif, avec divers tests suivant la région concernée, afin de déterminer la localisation précise de la douleur, les éventuelles irradiations, son degré mais également les restrictions de mobilité qui en découlent. A l'issue de cet examen, l'ostéopathe décidera de prendre en charge le patient ou le réorientera vers un spécialiste adapté.

  3.  Bilan ostéopathique et le projet thérapeutique

Il permet de prendre en compte le corps dans sa globalité. En effet le praticien va rechercher toutes les dysfonctions ostéo-articulaires mais aussi musculo-squelettiques et viscérales que le patient présente et qui sont succeptibles d'être à l'origine de la plainte exprimée. Une fois le bilan terminé, l'ostéopathe va établire un projet thérapeutique avec le patient (nombre de séances nécessaire, établir les liens possibles entre les différentes dysfonctions retrouvées, par quoi il va commencer...).

  4.  Traitement

Les trois types de traitement les plus souvent utilisés sont :

  1. Traitement par déroulé structurel (lorsque l'ostéopathe fait craquer).

  2. Traitement par déroulé fonctionnel (lorsque l'ostéopathe suit les informations données par le corps du patient).

  3. Traitement myotensif (lorsque l'ostéopathe applique le principe de contracter-relâcher).

Pour ma part, je privilégie les techniques myotensives et fonctionnelles qui sont plus agréables et n'utilise les techniques structurelles qu'en cas de nécessité...

   5.  Vérification

Une fois le traitement terminé, l'ostéopathe teste à nouveau les pertes de mobilité trouvées lors du bilan ostéopathique afin de s'assurer de la bonne récupération du patient.